Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Comment valoriser son CV ?

Les bons tuyaux carrière

-

04/05/2016

Le CV fait office de carte d’identité professionnelle auprès d’employeurs voire de clients et doit le mieux possible refléter un style personnel et percutant ! En d’autres termes, plus votre CV vous correspond, plus le recruteur sensible à votre CV vous conviendra. Il doit détailler votre parcours au niveau de la formation et de vos différentes expériences révélatrices de vos compétences et de votre personnalité. 

Il n’y a pas de CV type ni de formule magique pour arriver au CV parfait. Par contre certaines rubriques sont indispensables. Un CV doit être : synthétique, clair, simple, facile à lire, attrayant… Attention, votre CV est complémentaire de votre lettre de motivation. L’idée de faire ou refaire son CV peut être dérangeante. Il est vrai que la rédaction d’un CV n’est pas une chose facile. Il faut souvent se remettre en question et on ne sait pas toujours par où vraiment commencer. Alors, ne vous lancez pas tête baissée dans son écriture ! 

Quelques principes clefs avant de vous lancer dans sa rédaction 

La mise en oeuvre de ces principes peut être facilitée par la réalisation préalable d’un bilan de compétences. Identifiez l’ensemble de vos formations : auparavant, vous devez faire le bilan de vos diplômes et formations complémentaires acquises dans les différents postes occupés. Faites le point sur vos compétences, vos expériences et vos aptitudes. Il est important de bien se connaître et de savoir dans quelles conditions vous voulez travailler.

Cette réflexion est primordiale. Elle consiste à : mettre en évidence toutes les actions (avec quels moyens) qui ont contribué à la vie de l’entreprise en apportant des résultats pour l’entreprise et vous-même ; identifier les succès « parlants », positifs et structurés d’une manière objective (pas de fausse modestie) ; dégager vos motivations et les caractéristiques pertinentes de votre savoir-faire et de savoir-être. Déterminez votre « projet professionnel » (l’objectif de la recherche d’emploi ou la proposition de services). Si vous rédigez votre CV sans avoir un objectif clair à l’esprit, il sera probablement difficile pour ceux qui vous liront de connaître vos attentes et vos motivations. 

Prenez donc le temps d’y réfléchir avant de commencer. Pensez et réalisez votre CV comme un outil marketing : c’est la brochure commerciale de présentation de vos compétences. Votre CV doit donc répondre à ces questions : quels sont vos caractéristiques et avantages ? Qu’est-ce qui vous rend unique ? Quels sont vos principaux succès ?

Questions et réponses

• Faut-il mentionner toutes mes expériences ?
Jeune diplômé vous n’avez a priori pas beaucoup d’expériences à votre actif, vous avez à intérêt à valoriser tout ce que vous avez fait. Si vous avez vingt ans de carrière ou plus, éliminez les expériences trop anciennes et indiquez seulement votre activité des dix ou quinze dernières années. Si ces expériences anciennes ont un lien avec le job que vous cherchez, indiquez-les sans trop les détailler. Ne détaillez pas trop le contenu de vos missions et responsabilités : dans un court paragraphe, mettez en avant les missions et tâches accomplies. Utilisez la lettre de motivation pour détailler certaines contributions professionnelles. Quelques chiffres en disent souvent plus
sur vous que de longues phrases et permettent de mieux frapper les esprits. 

• Comment attirer l’attention du lecteur ?
Celui qui prend connaissance de votre CV consacre en général quelques secondes à sa lecture. Raison de plus pour aller droit au but : il doit sauter aux yeux du lecteur. Le maître mot : attractivité ! Un titre sous la forme d’une phrase qui met en avant un diplôme prestigieux, une expérience professionnelle, une fonction, une compétence rare peut également devenir un élément différenciant. 

• Puis-je enjoliver mon CV ?
Tricher sur ses compétences ou ses expériences est périlleux. En revanche, on peut gonfler ou à l’inverse passer sous silence certains éléments du CV. On peut néanmoins masquer quelque chose de gênant, comme un trou dans son parcours. Mais il faut rester très prudent. 

• Un seul CV pour toutes mes candidatures ?
Un seul CV suffit pour un même type de poste, si vous avez peu d’expériences à mentionner. Pour des postes différents et/ou couvrant des secteurs d’activité différents, vous pourrez éventuellement adapter votre CV. Un CV peut être différencié selon sa finalité : répondre à une description de poste, proposer une offre de prestations de service ou effectuer une candidature spontanée.

• Dois-je mettre une photo dans mon CV ?
Elle n’est pas un critère de sélection. Pour un poste commercial, il est bien d’en mettre une. Si elle est demandée dans l’annonce, bannissez la photo de mauvaise qualité, qui ne vous met pas en valeur. Optez pour une photo d’identité neutre, récente, où vous êtes souriant(e) et portez une tenue classique. 

• Mon CV doit-il tenir en une seule page ? 
Oui de préférence. Un CV sur deux pages est envisageable à condition d’avoir un certain nombre d’expériences à votre actif. N’oubliez pas que c’est votre CV : il est le reflet de votre image.

• Mon CV en vidéo, est-ce une bonne idée ?
Tout dépend du poste que vous ciblez. Un CV vidéo doit sortir du lot et être original sans tomber dans l’excès. Attention donc aux vidéos statiques… et moins attractives qu’un CV papier. 

8 conseils pour un CV efficace et concis 

 
 
  • Évitez les informations redondantes : focalisez sur les infos essentielles ;
  • Adoptez un style télégraphique : éliminez les pronoms personnels, minimisez l’utilisation d’articles (un, une, le, la…), effacez les mots inutiles, chassez les phrases ou mots superflus qui prennent de la place mais n’apportent aucune réelle information, utilisez des bullets points (puces) pour structurer votre CV ;
  • Favorisez l’utilisation des verbes et des mots d’action : les verbes et les mots d’actions permettent de rendre votre candidature plus dynamique, mettent en valeur votre savoir-faire ; 
  • Faites appel à des symboles et des abréviations connus ($ pour USD, € pour euros, % pour pourcentage) mais pas d’acronymes issus de votre jargon professionnel ;
  • Utilisez des mots qui caractérisent le vocabulaire propre à votre métier. S’il y a des termes qui démontrent vos compétences dans un domaine particulier, utilisez-les. De plus en plus de cabinets indexent les CV dans divers outils, certains étant de simples index de recherche full-text et d’autres sont équipés d’analyse sémantique, il vous faut donc en tenir compte dans la rédaction de votre CV ;
  • Faites relire votre CV : demandez à quelqu’un de votre entourage d’examiner votre CV, encouragez-le à poser des questions. Ces questions peuvent vous aider à découvrir les défauts de votre CV, à clarifier certaines zones, à faire valider certains traits de votre savoir-être ;
  • Soumettez votre CV ou faites-le valider par des prospects (employeurs, clients) potentiellement intéressants. Vous pourrez ainsi optimiser votre CV pour le rendre plus pertinent et « sentir » les tendances du marché ;
  • Enfin corrigez les fautes d’orthographe… ça vous le saviez déjà.

Un dernier rappel sur la finalité de votre CV

Votre CV est là pour obtenir un rendez-vous, pas un emploi. Le but principal de votre CV est de générer suffisamment d’intérêt auprès de votre lectorat pour déclencher une prise de rendez-vous pour un entretien. Il doit susciter « une envie ». L’entretien donnera plus de détails. Laissez donc « volontairement » quelques zones sujettes à des questions pour pouvoir les développer le jour de l’entretien.
 
Enfin n’oubliez pas de faire appel aux services de l’Association si vous souhaitez être accompagné dans ce type de démarche.

90 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Les bons tuyaux carrière

www.centrale-carrieres.com

photo de profil d'un membre

Centrale Lille Alumni

20 janvier

Les bons tuyaux carrière

Appel à candidatures pour rejoindre la délégation française aux G20 / G7 des jeunes

photo de profil d'un membre

Centrale Lille Alumni

07 janvier

Les bons tuyaux carrière

Il n'y a pas de fatalite à un redressement judiciaire

photo de profil d'un membre

Stephanie GAUTRIN

14 juin

1